Salvia Triloba

Nom commun: Sauge arbustive

Classification

Famille: Lamiaceae

Genre: Salvia

Espèce: S. fruticosa/triloba

Surface de production: 1,1 ha

Description

Le genre Salvia appartient à la famille des Lamiaceae et comporte environ un millier d’espèces. C’est une plante vivace, très ramifiée, au port touffu, pouvant atteindre un mètre de hauteur; la tige, de section carrée, est d’abord verte puis devient ligneuse à maturité. Les feuilles, portées par un pétiole court, sont ovales-lanceolées, d’une belle couleur gris-vert avec des bords dentelés et une face supérieure veloutée tandis que la face inférieure est plus rugueuse et à nervures apparentes.

Répartition et habitat

Plante typique du Bassin Méditerranéen, elle préfère les climats chauds et craint les hivers froids. La sauge est une plante xérophyte adaptée aux environnements caractérisés par de longues périodes de sécheresse ou par un climat aride voire désertique.

Usages

La plante contient du bornéol, du camphre, du cénol, de la thuyone, des composants amers, de l’acide ursolique, des flavonoïdes et des tanins et possède des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, balsamiques, calmantes, cicatrisantes, expectorantes et stomachiques.

Mythes et Légendes

Dans le langage des fleurs, la sauge signifie “estime”.

Les Grecs et les Romains utilisaient la sauge contre les morsures de serpent et pour renforcer le corps et la mémoire. Au Ier siècle av. J.-C., la sauge était très appréciée car elle était considérée comme la plante de la longévité. On dit par exemple que César, apprenant qu’un ami était mort, se demanda comment cela était possible, puisque la sauge poussait dans le jardin de cet ami.

La sauge était considérée comme un substitut du tabac : on fumait les feuilles séchées, souvent mélangées à d’autres herbes. On l’utilisait aussi contre l’inflammation des voies respiratoires. Les Amérindiens l’utilisaient ainsi, mais il semble qu’ils ajoutaient d’autres herbes aromatiques et des plantes hallucinogènes lorsqu’ils voulaient questionner les esprits.

Notre production

Notre production s’étend sur environ un hectare, dans une zone préservée des monts Iblei. Les méthodes de récolte et de transformation sont choisies en concertation avec nos partenaires en fonction de leurs besoins spécifiques.

Le séchage a lieu dans un environnement à humidité et température contrôlées. Tous nos produits sont certifiés biologiques et nous suivons une démarche d’autocontrôle HACCP.

Bibliographie

Retour en haut