Cistus Incanus

Nom commun: Ciste, Ciste de Crète

Classification

Famille: Cistaceae

Genre: Cistus

Espèce: Incanus

Sous-espèce: Creticus

Surface de production: 2,3 ha

Description

Le mot ciste vient dugrec ancien κίσθος, kisthosqui signifie “vessie”, en référence à la forme bombée de la capsule contenant les graines.

Les cistes sont des arbrisseaux à feuilles persistantes, très ramifiés et pouvant atteindre 1 m de hauteur. La flore italienne comporte un peu moins d’une dizaine d’espèces qui se distinguent par la couleur des fleurs : blanches ou roses, comme dans notre cas.

Le ciste de Crète est l’espèce la plus répandue parmi les cistes à fleurs roses. Il a des feuilles opposées de forme ovale, froissées et ébouriffées sur les bords, recouvertes de poils blancs argentés (d’où le nom “incanus” qui a la même origine étymologique que l’adjectif “chenu“, c’est à dire “blanc“). Les fleurs sont solitaires ou groupées par 2 ou 3, de couleur rose: les pétales, très fins et soyeux, ressemblent à du papier mâché. Chaque fleur dure environ 24 heures mais la plante a une floraison constante tout au long du printemps.

Répartition et habitat

Plante typique du Bassin Méditerranéen, caractéristique des maquis et garrigues, le ciste a la propriété de repousser après les incendies. Dans son environnement naturel, le ciste peut vivre en symbiose avec différentes espèces de champignons : lactaires, amanites et bolets.

Usages

Le ciste est une plante très populaire depuis l’époque des pharaons car sa résine était considérée comme une panacée de par ses propriétés balsamiques. Dans la Grèce antique, cette résine, appelée labdanum, était utilisée pour traiter les infections, la toux, les rhumes et de nombreux autres maux.

Aujourd’hui, la résine est utilisée comme fixateur dans la préparation des parfums. Le ciste en infusion est utilisé comme anti-inflammatoire car il contient un pourcentage élevé de polyphénols et a également une action antiseptique contre les infections cutanées.

Mythes et Légendes

Notre production

Notre production s’étend sur un peu plus de deux hectares, dans une zone préservée des monts Iblei. Les méthodes de récolte et de transformation sont choisies en concertation avec nos partenaires en fonction de leurs besoins spécifiques.

Le séchage a lieu dans un environnement à humidité et température contrôlées. Tous nos produits sont certifiés biologiques et nous suivons une démarche d’autocontrôle HACCP.

Approfondimenti

Visita il sito www.cistorosso.it

Bibliographie

Dr Susanne Finzel : Cistus incanus – eine Heilpflanze neu entdeckt. Verlag pro Gesundheit, Hamburg, 2006.

Retour en haut